Présentation de la formation

Voie d’accès

Pour y accéder, les étudiant(e)s doivent avoir été classé(e)s en rang utile à l’issue des épreuves organisées au cours de la première année des études de santé (PACES).

Les étudiants bacheliers souhaitant entreprendre des études de Sage-Femme s’inscrivent à la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) à la Faculté de Médecine de Nancy.

Faculté de Médecine de Nancy

9, avenue de la Forêt de Haye

BP 184 - 54505 VANDOEUVRE LES NANCY Cedex

Tél. 03 83 68 30 02

www.univ-lorraine.fr

Le nombre de places offerts aux étudiants qui se destinent à la profession de sage-femme est fixé, chaque année,  par arrêté ministériel (Numerus Clausus Metz : 24 étudiants / Nancy : 25 étudiants).

Une admission directe en cours de cursus (FGSMa2 ou FGSMa3) reste cependant possible, sous certaines conditions de diplôme ou de statut, par la procédure passerelle entrante.

La formation est une formation professionnalisante incluant de nombreux domaines transversaux, elle dure 5 ans et est composée de 2 cycles :

 

Le DFGSMa

Un premier cycle de 3 ans (PACES/2ème année, 3ème année) qui est sanctionné par le Diplôme de Formation Générale en Sciences Maïeutiques, première partie des études en vue du Diplôme d’Etat de sage-femme, délivré par l’Université de Lorraine.

Il comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens, correspondant au niveau licence.

Les deux premiers semestres de la formation correspondent à la première année commune aux études de Santé et sont dispensés par l’Université de Lorraine (arrêté du 28 octobre 2009).

Les quatre semestres correspondant à la deuxième et troisième année sont organisés par l’école de Sage-femme du CHR de Metz-Thionville et du CHU de Nancy.

 

La formation a pour objectifs :

  • L’acquisition d’un socle de connaissances scientifiques indispensables à la maîtrise ultérieure des savoirs et des savoir-faire nécessaires à l’exercice de la profession de sage-femme. Cette base scientifique englobe la biologie, certains aspects des sciences exactes, plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales, indispensables à l’appropriation progressive des compétences nécessaires à l’exercice des métiers médicaux ;
  • L’approche fondamentale de l’être humain dans l’optique du maintien de la santé et de la prise en charge du malade, par l’acquisition de connaissances en santé publique, en séméiologies clinique et para clinique ;
  • L’acquisition de connaissances fondamentales de physiopathologie et de pharmacologie permettant à l’étudiant d’obtenir une vision intégrée du fonctionnement normal et pathologique des appareils et systèmes du corps humain.

 

L’apport théorique est complété par des activités de raisonnement clinique et d’apprentissage pratique en milieu clinique, permettant à l’étudiant de construire la relation de soin et sa réflexivité.

 

 

Les Stages

Les périodes de stage s’articulent avec les UE théoriques dispensées.

En 2ème Année, le volume horaires des stages est de 10 semaines de 30 h, soit un total de 300 heures, réparties sur des périodes de 2 semaines consécutives et donnent lieu après validation à 10 ECTS.

 

 

 

 

Concernant les possibilités de passerelles, en fin de DFGSMa validé, l’étudiant peut solliciter un passage en deuxième année de médecine, dentaire ou pharmacie.

 

 

Le 2ème Cycle

Un deuxième cycle (4ème et 5ème année) validé par 120 ECTS permet l’obtention du Diplôme d’Etat de sage-femme.

La formation a pour objectifs :

a) L’acquisition des connaissances scientifiques indispensables à la maîtrise des savoirs et des savoir-faire nécessaires à l’exercice de la profession de sage-femme complétant et approfondissant celles acquises au cours du cycle précédent.

Le deuxième cycle comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens correspondant au niveau master.

La formation comprend un tronc commun d’enseignement et un parcours personnalisé au cours duquel l’étudiant pourra choisir entre autre d’approfondir ou de compléter ses connaissances en vue d’une orientation vers la recherche, dans le cadre d’un parcours recherche.

 

L’enseignement comprend :

a) Un tronc commun permettant l’acquisition de compétences et de connaissances pour :

– communiquer

– dépister et prévenir ;

– établir un diagnostic ;

– concevoir une proposition thérapeutique ;

– réaliser et coordonner les soins adaptés ;

– assurer les gestes de première urgence ;

– appréhender les objectifs de santé publique ;

– appliquer les règles juridiques, déontologiques et les principes éthiques en rapport avec le futur exercice professionnel ;

– travailler en équipe autour de la patiente ;

– fonder sa pratique professionnelle sur des bases scientifiques.

 

b) Un parcours personnalisé au cours duquel l’étudiant pourra choisir :

– d’approfondir ou de compléter ses connaissances dans un domaine de la maïeutique et de la santé périnatale ;

– d’approfondir ou de compléter ses connaissances en vue d’une orientation vers la recherche, dans le cadre d’un parcours recherche.

– d’approfondir ou de compléter ses connaissances dans un domaine particulier autre que la maïeutique

 

 

Modalités pédagogiques et didactiques

 Afin de garantir l‘acquisition des compétences nécessaires à l'exercice de la profession de sage-femme, les recommandations définies par l’Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d'Etat de sage-femme oriente le choix des modalités pédagogiques et didactiques :

- Une approche par compétences et une pratique réflexive à l'aide de présentations et études de cas, d'analyses de pratiques, d'ateliers réflexifs sur la base de situations réelles ou fictives, d'ateliers de simulations cliniques et de retours d'expérience sur les périodes de formations cliniques ;

- Une approche intégrant des données factuelles (données probantes) au moyen de présentations et de revues de la littérature, d'analyses d'articles scientifiques dans le domaine de la maïeutique, de cours dispensés par des chercheurs ou doctorants ou construits sur la base de résultats de recherche et de bibliographies actualisées ;

- Un apprentissage autonome favorisé par une approche centrée sur les besoins de l'étudiant, la conception et la présentation de travaux de recherche personnels ou collectifs ;

- Des cours magistraux, des enseignements dirigés et pratiques mutualisés.

 

 

Les stages

Les périodes de stage s’articulent avec les UE théoriques dispensées.

Les compétences spécifiques et transversales s'acquièrent au travers de stages cliniques réalisés en établissement de santé et en milieu extrahospitalier : exercice libéral, centre de protection maternelle et infantile (PMI), etc.

Les stages concernent les périodes pré, per-natales d'une part, et d'autre part, les périodes post-natales, le suivi gynécologique et la planification familiale.

En 4ème année, le volume horaires des stages est de 24 semaines  de 30 h, soit un total de 720 heures, réparties sur des périodes de 4 semaines consécutives et donnent lieu après validation du stage  à 24 ECTS

En 5ème année, les étudiants bénéficient de 32 semaines de stages dont un stage interné de 21 semaines, soit 960 Heures et donnent lieu après validation du stage à 32 ECTS au total répartis en 8 ECTS au 3ème semestre et 24 ECTS au 4ème semestre

Points forts ;  le contexte local,  le bassin Lorraine Nord est un bassin de population à forte densité de naissance et qui propose de fait, de nombreuses structures hospitalières et une variété de terrains de stage pour les étudiants (8 établissements hospitaliers)

 

Suivi / Evaluation

Les enseignements :

A l’issue de chaque semestre, des examens écrits sont organisés permettant d’évaluer l’acquisition des connaissances. Certains enseignements peuvent donner lieu à la présentation d’exposés par les étudiants.

Les stages

Un carnet de stage nominatif permet à chaque étudiant d’être évalué par le professionnel de terrain en fonction du développement des compétences attendus et des objectifs personnels de l’étudiant. Cette évaluation aboutit à un avis favorable, réservé ou défavorable donné par le cadre de l’Unité Fonctionnelle ou son représentant, en fonction de cet avis l’équipe pédagogique octroie l’attribution des ECTS correspondants au stage.

Lors de chaque période de stage, l’étudiant bénéficie d’un encadrement par une sage-femme enseignante dans le cadre d’une évaluation formative puis normative.

Un accompagnement personnalisé de chaque étudiant permet le réajustement de l’acquisition des compétences nécessaire à l’exercice de la profession de sage-femme, de l’aider à acquérir une démarche praxéologique et d’établir avec lui des axes de progression.

 

La mobilité

Une période d’études d’un semestre en 5ème année peut être réalisée au sein de l’union européenne ou à l’international dans le cadre d’un programme d’échange européen ou international.

La validation du stage est réservée à l’établissement d’accueil

 

Les passerelles en études médicales, odontologiques et pharmaceutiques

(Arrêté du 24 mars 2017 relatif aux modalités d’admission directe en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme)