Présentation du métier

Sous la responsabilité de l’infirmier l'aide-soignant(e) réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie des patients.

  • Il s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.
  • Il accompagne la personne dans les activités de la vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer dans la mesure du possible son autonomie.
  • Dans le cadre de sa formation, il participe aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs qui visent à promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne dans le respect de ses droits et de sa dignité

 

Qualités requises :

  • sens du contact humain,
  • sens du respect des personnes,
  • capacités de communication,
  • aptitudes à travailler en équipe,
  • capacités d’adaptation.

 

Environnement de travail :

 

Au sein d’une équipe pluri-professionnelle, l’aide-soignant(e) travaille dans les hôpitaux ou cliniques, dans les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les centre de soins et à domicile.

Il/elle fait partie d’une équipe regroupant d’autres professionnels de santé, avec lesquels il/elle collabore : médecins, sages-femmes, infirmiers, kinésithérapeutes, diététiciennes, assistantes sociales, …

L’Aide-Soignant(e) travaille de jour comme de nuit.

Le travail est organisé par rotation d’équipes, sur les jours de la semaine mais aussi le week-end et jours fériés. Certains aides-soignants(es) ne travaillent que de nuit.

 

Place dans l’établissement :

 

L’aide-soignant (aide-soignante) fait partie de l’équipe de soins, sous l’autorité du / de la surveillant(e) de service et la supervision des infirmiers / infirmières de l’équipe.

 

Évolution de carrière :

  • Infirmier(ère) après 3 ans dans le secteur hospitalier ou médico-social, sur concours ;
  • auxiliaire de puériculture : passerelle ;
  • aide médico-psychologique : passerelle;
  • certains concours de la fonction publique (hôpitaux de l’armée ou de la préfecture de police).

 

Lieux d'exercice et débouchés :

 

Le diplôme d’État d'aide soignant permet de travailler dans de nombreux secteurs : services hospitaliers, services et structures d'accueil pour personnes âgées,  services de soins à domicile, services de rééducation, établissements d'accueil pour les personnes handicapées...