Présentation du métier

Après avoir obtenu le diplôme d’État grade de licence et s’être inscrit au Fichier ADELI (Agence Régionale de Santé de son futur lieu d'exercice) ainsi qu'au Conseil de l’Ordre Infirmier, l’Infirmier Diplômé d’État (IDE) en soins généraux est habilité à exercer ses fonctions dans des structures de statuts et missions différents :

  • dans le domaine sanitaire : établissements de santé publics et privés, centres de rééducation ;
  •  dans le domaine médico-social : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD publics et privés), établissements d’accueil des personnes en situation de handicap (MAS, FAS…), centres de soins (dispensation de soins au domicile des patients) ;
  •  dans le domaine de la santé au travail et la santé scolaire (sur concours).

Justifiant de 2 ans (3200 heures) d’expérience en structure de soins généraux depuis moins de 6 ans, l'IDE pourra secondairement exercer ses fonctions en secteur libéral.

 

Les IDE exercent leur profession dans le respect des règles professionnelles, notamment le secret professionnel et les droits des patients. Ils dispensent des soins de nature préventive, curative ou palliative visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé et déploient leurs compétences pour :

  • évaluer l’état de santé d’une personne et analyser les situations de soins ;
  • concevoir et définir des projets de soins personnalisés
  • planifier des soins, les prodiguer et les évaluer ; 
  • mettre en œuvre des traitements.

Ils contribuent à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie. Ils interviennent dans le cadre d’une équipe pluri-professionnelle, au sein de structures de soins et à domicile, de manière autonome et en collaboration.

 

 

Évolution de carrière

Depuis 2009, les IDE en soins généraux grade de licence peuvent s’orienter, après sélection universitaire, vers une filière master puis doctorat dans des domaines diversifiés. Des perspectives d’études de spécialisation, sur épreuves de sélection, s’offrent pour certaines dès la fin de la formation en soins généraux :

  • Infirmier(ère) puéricultrice diplômé(e) d’État,

Ou après un temps d’exercice professionnel réglementé :

  • IBODE : infirmier de bloc opératoire diplômé(e) d’État ;
  • IADE : infirmier anesthésiste diplômé(e) d’État ;
  • Cadre de santé ;
  • Autres concours de la fonction publique.